consultation avocat handicap

Consultation au Cabinet

 

Première consultation :

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Me GREVIN, par mail ou par téléphone.

Le premier rendez-vous au cabinet est facturé, de la façon suivante :
Tarif : 150 € HT par heure, soit 180 € TTC par heure.

Pour ce premier rendez-vous, il est important que vous veniez avec les photocopies de tous les documents suivants :

Copie de votre pièce d'identité et de celle de votre enfant, si elle concerne votre enfant,

Notifications de la CDAPH (MDPH) relative aux prestations sociales, taux d'incapacité et orientation scolaire ou professionnelle,

Jugement de tutelle ou de curatelle,

Diagnostic permettant de comprendre votre handicap ou celui de votre enfant,

Tous documents que vous jugerez utiles : par exemple, échanges de courrier avec l'administration ou une personne en particulier...

Ce premier rendez-vous peut aussi avoir lieu par téléphone.

 

Prise en charge du dossier :

A l'issue de ce premier rendez-vous, il peut s'avérer nécessaire, soit d'étudier plus en profondeur votre dossier car il est assez complexe, soit d'engager une procédure judiciaire ou une médiation et, dans les deux cas, Me GREVIN vous adressera, par mail, très rapidement, une proposition d'honoraires indiquant les diligences à effectuer et le montant.

L 'honoraire fixé prend en considération, notamment, le temps consacré à l'affaire, le travail de recherche, l'importance des intérêts en cause, la nature et la difficulté du dossier, la notoriété et la spécialisation de l'avocat en charge du dossier.

Ainsi, il pourra vous être proposé soit un honoraire forfaitaire, comme par exemple, dans le cadre d'une procédure judiciaire soit un honoraire au taux horaire, dans le cadre d'une médiation. Dans les deux cas, ces points sont discutés avec le client, avant la prise en charge du dossier.

Dans certains dossiers, notamment dans le cadre de réparation du préjudice corporel, il pourra être convenu d'un honoraire forfaitaire de diligence ainsi que d'un honoraire de résultat.

 

Protection juridique :

Il est possible qu'une partie des honoraires soient pris en charge par votre protection juridique. Il vous est alors recommandé de vous rapprocher de l'organisme avec lequel vous avez souscrit un contrat de protection juridique. Nous l'évoquerons lors de la première consultation.